Moins de plastique c’est fantastique !

Les objets de la vie quotidienne en plastique sont devenus omniprésents à tel point qu’ils sont banalisés quant à leur devenir une fois utilisés. Il s’agit le plus souvent de bouteilles PET, sacs en plastique, pailles, emballages d’aliments, mais aussi cotons-tiges et mégots de cigarette.

Avec 5.6 millions de tonnes de déchets par an par habitant, dont 1 million de matières plastiques, consommés en Suisse, soit respectivement 690 kg et 125 kg par habitant, notre pouvoir d’achat nous permet de consommer plus, mais pas forcément mieux. En privilégiant les produits « jetables » pour aller « plus vite » et être plus efficace, on oublie les gestes simples de notre enfance : la bonne vieille gourde et notre boite à pique-nique (bento ou tupperware, le choix est vaste). Bien plus économique pour notre porte-monnaie et pour les ressources de notre planète.

Du positif…

La Suisse est championne du tri et du recyclage. En effet, selon l’Office fédéral de l’environnement, 2.8 millions de tonnes sont collectées séparément et valorisées. Toutefois rien n’est acquis et il est essentiel de continuer à informer la population sur les bons gestes au quotidien !

Net’Léman permet de :

  • Sensibiliser les communautés de tous âges à la quantité de déchets qui sont abandonnés chaque année dans les zones fréquentées telles que les plages, débarcadères, quais, ports, embouchures de cours d’eau.
  • Favoriser les changements de comportements (90% des déchets qui se retrouvent dans l’eau ou le long des rives sont « terrestres »!)
  • Inciter à réfléchir aux 4 R (réduire, réutiliser, réparer, recycler) soit trouver des solutions pour réduire leurs déchets, privilégier les objets réutilisables ou recyclés, réfléchir avant d’acheter, réparer ce qui peut l’être, limiter le gaspillage et bien sûr, trier ses déchets pour qu’ils puissent être recyclés.
  • Impliquer les communautés proches du lac (riverains, plongeurs, plaisanciers, navigateurs, professionnels, associations), dans un but commun et d’intérêt public.
  • Préserver la qualité des eaux du Léman, ainsi que la biodiversité, sans oublier la beauté du paysage.
  • Donner envie de faire pareil… Agir pour l’environnement est contagieux, plus on est nombreux, plus notre impact est grand !
  • Se faire du bien ! Oui, car agir pour la bonne cause et se sentir utile, c’est bon pour le moral !
img_netleman3
P5210036 (1024x576)
_DSC4069 (1024x683)
IMG_7229